Parce que 4 ans sans fumer, ça se fête en grand!

 

« 4 ans sans une clope. 4 ans de ma vie à poser un acte radical d’amour envers moi. »  

Si on m’avait dit que je réussirais à arrêter de boucaner un jour, je l’aurais sans doute pas cru. 4 ans sans une clope. 4 ans de ma vie à poser un acte radical d’amour envers moi. J’emprunte les mots d’une amie qui résonnent dans mon cœur depuis que je les ai entendus dernièrement. Ce sont des mots qui me font sentir comme la queenpin de l’arrêt de l’usage du tabac. J’me dis : « Yeah ! Je m’aime assez pour me faire ce cadeau-là ! Chapeau fille. »

Depuis 4 ans, j’appelle de façon très respectueuse, ces cigarettes que j’ai tant consommées pendant plus de 15 ans, des bâtonnets de cancer. Ça me rappelle que j’suis ben mieux de pas y retoucher. Genre jamais. Parce que j’ai aucune idée de quelle clope va me le filer, ce cancer. C’est un peu intense mais ça m’aide de voir ça de même. La clope qui tue. T’sais la dernière du paquet que j’avais viré de bord comme « clope de luck » ! Mais la chance de quoi ? De pouvoir m’en racheter, j’imagine.

« Ben c’est ça, j’étais comme une « crack head » à 10 ans. Besoin de mon hit. Besoin de ma dose. »

J’étais très jeune, même pas pré pubère ; j’avais besoin d’aventures alors j’ai flirté avec la nicotine pis j’ai adoré ça. Mon premier amour, ma première addiction.  Il paraît que la cochonnerie qui mette dans les cigarettes, c’est plus addictif que le crack. Ben c’est ça, j’étais comme une crackhead à 12 ans. Besoin de mon hit. Besoin de ma dose. Obsédée, je me demandais comment j’allais faire pour fumer la prochaine fois. Je falsifiais la signature de ma mère pour avoir l’autorisation de lui acheter des paquets ou je lui volais carrément ses clopes à tous les jours parce que faire des fausses signatures c’était devenu trop de trouble. Elle ne fume plus aujourd’hui, ma mère ! Bravo maman ! À cette époque où je volais pour fumer, je me sentais aussi comme une queenpin  parce que j’étais capable de faire des méchants beaux ronds avec ma boucane. Ça me fait capoter de voir à quel point la cigarette était overrated  dans l’temps (encore aujourd’hui j’imagine?!) mais reste que je suis nostalgique de mes ronds. Pas des presto pack à 2,85$ par exemple. Ark.

Quand j’ai arrêté de fumer en 2013, je ne savais pas que c’était de façon définitive. Je voulais sincèrement que ce le soit mais y’avait toujours une petite porte ouverte du genre si je vis un très gros stress ou un événement incontrôlable comme un deuil ou une grosse rupture alors là, peut-être que je pourrais en griller une petite, juste une petite pof de rien du tout pour me calmer. Y’a plein de choses qui se sont passées dans les 4 dernières années et y’a pas eu de pof. Pas vrai, une seule que j’avais pas respirée sur une de mes brosses oubliées. Parce que dans le fond de fond je savais qu’une pof, pour moi, c’était le début de la fin.  Ma fin.

« J’en ai gossé du monde avec mes nombreux sevrages de bâtonnets mais je n’ai jamais arrêté d’essayer d’arrêter. Jamais. » 

Aujourd’hui, en ce beau 5 octobre 2017, je célèbre 1460 jours sans bâtonnets de cancer et je tenais à le partager pour la simple et unique raison que j’ai réussi à arrêter après ma 1200e tentative. Pas de farce. Mon entourage, ma famille, mes amis ne croyaient plus mes démarches. J’étais littéralement devenue une menteuse à leurs yeux et je pouvais sentir leur déception à chaque fois que je « rechutais ». Pour vrai, ça fait chier décevoir le monde mais ce qui me faisait le plus chier c’était de pas être capable de tenir une promesse. De succomber. D’être esclave d’un fucking bâtonnet de cancer.  J’arrêtais de m’acheter des paquets à tout bout d’champs mais je quêtais à outrance. J’en ai gossé du monde avec mes nombreux sevrages de clopes mais je n’ai jamais arrêté d’essayer d’arrêter. Jamais. Il paraît que dans 3 ans, mes poumons vont devenir roses. Je ne sais pas si c’est un mythe mais je veux y croire. Je veux des poumons roses de pré pubère qui n’a jamais commencé à fumer. Chacun ses rêves.

« En terme de degré de facilité, je mettrais l’arrêt du bâtonnet de cancer à zéro. C’est zéro facile pis ça demande du courage. Ça demande de poser un acte radical d’amour envers soi. À TOUS LES JOURS.  » 

Toute cette histoire pour exprimer une chose : prière de ne jamais arrêter d’essayer d’arrêter de fumer. À l’heure où j’écris ces lignes, j’ai une amie chère qui se bat contre un fucking cancer des glandes salivaires. Un fucking cancer qui a entre autre été causé par l’usage de ces bâtonnets-là. La pire affaire avec la clope c’est qu’on est au courant que ça tue. Tout le monde est au courant. Y’a des tonnes de belles campagnes, des tonnes d’accompagnements, des tonnes d’incitatifs à arrêter de fumer mais c’est pas facile parce que c’est là, accessible, addictif et ça va le rester. En terme de degré de facilité, je mettrais l’arrêt du bâtonnet de cancer à zéro. C’est zéro facile pis ça demande du courage. Ça demande de poser un acte radical d’amour envers soi. À TOUS LES JOURS.

Pour finir en beauté, je veux simplement partager ce petit bouquin qui a changé ma vie, qui m’a permis de devenir libre de cette première dépendance. C’est « La méthode simple pour arrêter de fumer » de Allen Carr,  une très bonne façon d’entamer cette démarche, ce processus qui peut prendre 1200 tentatives, oui. Il est disponible en cliquant sur le lien ci-bas ou dans toutes les bonnes librairies du monde, dans plusieurs langues.

https://www.amazon.fr/m%C3%A9thode-simple-pour-finir-cigarette/dp/2266211226

4 commentaires sur “Parce que 4 ans sans fumer, ça se fête en grand!

  1. DavidExick

    / novembre 11, 2017

    Some people, especially those running on busy daily schedules tend to use the pills to help maintain weight since they can not afford to follow all the diet programs. This is not advised. It is recommended that one seek advice from a professional in this field before using the pills. This can save one from many dangers associated with the misuse.

    The diet pills should always be taken whole. Some people tend to divide the pills to serve a longer period of time. This is not advised and can lead to ineffectiveness. If it is required that one takes a complete tablet, it means that a certain amount of the ingredients are required to achieve the desired goal. It is also recommended that one does not crush the pill and dissolve it in beverages. Chemicals found in beverages have the potential of neutralizing the desired nutrients in the pill thereby leading to ineffectiveness. The best way to take the tablets is swallowing them whole with a glass of water.

    The diet pills speed up the metabolic processes. This is the key factor that leads to the burning of all the fats in the body. This means that one passes out lots of urine, which subsequently leads to dehydration. It is imperative that the user take lots of water round the clock. This will help curb dehydration, which can lead to health problems. In addition to that, water offers the required medium for the function of the nutrients and elimination of the fats.

    When buying the review of diet pills, it is imperative that one gets the most recommended dose. People tend to compromise the quality and effectiveness of the tablets due to the variation in cost. The low priced pills depict poor quality, which means their effectiveness is not reliable. Some have also been found to cause health problems. The dose should also be taken as recommended. Over dose will not speed up the process but rather lead to complication. This will increase risk of side effects. If the taking of the pill is forgotten, do not take more to compensate for the lost time.

    The diet plan enclosed with the diet pills has also to be followed. According to the requirements, the termination of the diet must be done even with no results. This means your body is irresponsive.

  2. Robertjoymn

    / novembre 28, 2017

    Doctor Who is now considered a British Institute and has come a long way since it first aired on November 23rd 1963. The very first show saw the Doctor travel 100,00 years into the past to help some dim cavemen discover light. After 26 seasons and seven Doctors later the series came off our screens in 1989 much to the disappointment of the huge devoted fanbase. In 1996 an attempt was made to revive Doctor Who but it wasnt until June 2005 when it came back with a vengeance with Christopher Eccleston as the ninth Doctor that put the series back on the map as it were. It then went on for 5 years with David Tenant portraying the Doctor until 2010 when Matt Smith took over the role. Today it is still a great family show and has attracted many new fans.
    https://www.cialissansordonnancefr24.com/tadalafil-generique-5mg/

  3. I enjoy what you guys tend to be up too. This sort of clever work and coverage!
    Keep up the terrific works guys I’ve included you guys to my personal blogroll.

  4. yeezy boost

    / mars 8, 2018

    very good put up, i actually love this web site, keep on it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ENVIE DE PARTICIPER A L'EXPÉRIENCE SOBERLAB?

INSCRIVEZ-VOUS!

%d blogueurs aiment cette page :