Mon histoire d’amour / haine envers moi-même

Témoignage par Catherine Jetté-Gold

J’ai brisé ma famille, j’ai perdu beaucoup d’amis(es), j’ai blessé des gens importants, des gens sincères qui voulaient vraiment m’aider. 

Plus jeune, j’avais constamment besoin de me faire accepter et aimer par autrui. J’ai été victime de beaucoup de rejet et d’intimidation. Ce qui m’a menée à accepter l’amour tant voulue , même des gens qui ne me ressemblaient pas. Je me suis coller une identité à la peau qui ne m’appartenait pas. Je suis passée de la fille souriante et compréhensive à la fille méchante et blessante pour faire comme tout le monde. Pour être acceptée par les seul gens qui voulaient bien de moi. C’étaient les voyous, les « cool » de l’école qui m’acceptaient alors comme eux, pour faire partie de la gang, je me suis mise à consommer. J’ai incarné ce personnage pendant 10 ans, à m’enfoncer toujours de plus en plus profond dans mon rôle de bad girl qui se foutait de tout et du monde entier. La fille qui croyait que de ne rien ressentir était mieux que d’affronter la réalité et les émotions aux quelles je faisais face quotidiennement. J’ai brisé ma famille, j’ai perdu beaucoup d’amis(es), j’ai blessé des gens importants, des gens sincères qui voulaient vraiment m’aider. 

J’ai pris le contrôle de ma vie à 23 ans et pour le reste de ma vie, je vais être tout faire pour être la meilleure version de moi-même.

Le 10 avril 2017, j’ai pris une décision. Je me suis enfin choisie suite à deux psychoses toxiques. J’ai réalisé que je devais entrer en thérapie. J’ai fait 21 jours, intensif à La Margelle à Sorel-Tracy. J’en suis sortie non seulement abstinente, mais j’ai appris à enlever mes masques, un à un, avec l’aide de professionnels qui ont su m’aider à rebâtir / retrouver mon identité réélle, ma vraie nature. Ils m’ont aidée à affronter mes grandes blessures du passé , à affronter ma vision de moi-même.

J’ai appris à être moi-même et à sourire à nouveau à la vie. En arrêtant de me mentir, j’ai compris que j’avais un problème et surtout, j’y ai enfin fait face. Je suis Catherine et je suis dépendante, abstinente depuis 1 ans et 4 mois. J’ai pris le contrôle de ma vie à 23 ans et pour le reste de ma vie, je vais être tout faire pour être la meilleure version de moi-même.

Merci 🙏

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ENVIE DE PARTICIPER A L'EXPÉRIENCE SOBERLAB?

INSCRIVEZ-VOUS!

%d blogueurs aiment cette page :