Sois une personne qui te rend heureuse

Texte par Eliane Gagnon

Accepter le bonheur c’est aussi quelque chose de difficile pour une personne qui a vécu et même cherché le drame toute sa vie.

En voyant cette image, je me suis dit: « Hey fille, prends jamais ton bonheur pour acquis ! » Je trouve ça puissant comme phrase, sois une personne qui te rend heureuse… Il y a beaucoup de façons d’interpréter ces mots-là mais pour moi, ça veut dire de pas attendre que ton chum, ta mère, ton père, ta best friend, ton employeur, ton amant, ton chien ou tes enfants te rendent heureux parce que c’est pas leur responsabilité et ce le sera jamais. Aussi, ça me dit de faire des efforts continues pour être bien dans ma peau, me trouver belle (un esprit sain dans un corps sain), être fière de moi le plus souvent possible (sentiment d’accomplissement) et par-dessus tout, arrêter de saboter ce que j’ai mis tant d’années à construire (oui, j’ai mis beaucoup d’énergie à déconstruire dans le temps de ma consommation !) On s’entend que le sabotage ça rend personne heureux, right ? Et finalement, cette phrase me rappelle que j’ai encore et toujours besoin de sobriété dans ma vie pour être / devenir une personne heureuse. Même si des fois l’envie de s’engourdir revient, il est primordial se rappeler où la consommation abusive d’alcool et de drogues nous a menés. Pour ma part, elle m’a mené au malheur, au désespoir et à la noirceur totale. A jeun, ça peut encore être dark par moment alors je dois me rappeler d’être une personne qui me rend heureuse. C’est simple et beau dit de même, hein ! Mais pour y arriver, je trouve que ça demande beaucoup de résilience et de courage. Tu te dis peut-être : « Ben voyons, de la résilience et du courage pour être heureux ? » Oui. Oui, parce que au fond, le bonheur ça fait peur en criss. En tout cas, moi ça me terrifie par moment. Accepter le bonheur c’est aussi quelque chose de difficile pour une personne qui a vécu et même cherché le drame toute sa vie. Anyway tout ça pour dire que moi j’ai juste envie d’être une personne qui me rend heureuse, lâcher prise des attentes irréalistes et vivre la beauté du moment présent.

Pour ceux qui, comme moi, auraient une tendance au sabotage, j’ai envie de dire : « Rappelle-toi que un jour, tu as prié pour avoir ce que tu as aujourd’hui. »

J’ai presque trois ans d’abstinence et les cadeaux que j’ai reçus depuis que j’ai commencé mon cheminement sont innombrables. Le plus grand et le plus merveilleux, c’est certainement l’arrivée de mon fils le 28 novembre dernier. Y’a pas de doute, ça change une vie un enfant…surtout quand c’est le tien ! Il y a aussi mon deuxième bébé, mon premier livre « Carnets de fuite » à paraître aux éditions Libre expression le 30 janvier 2019. J’ai l’ai écris en même temps que ma grossesse et ça représente un bel accomplissement. Ça me rend très heureuse et fière de voir que j’ai réussi à réaliser ces deux rêves dans la même année. Très intense me direz-vous mais c’est ainsi et ma gratitude est immense. En ce début d’année, c’est le moment idéal pour me souvenir que je suis la seule et unique responsable de mon bonheur. À chaque jour. Et un jour à la fois, si je continue dans cette voie, celle de la sobriété et du rétablissement, ça devrait bien aller. Pas toujours facile mais ça vaut tellement la peine, au moins d’essayer d’être une personne qui me rend heureuse… et fière. Et prendre le temps de savourer, c’est permis. Pour ceux qui, comme moi, auraient une tendance au sabotage, j’ai envie de dire : « Rappelle-toi que un jour, tu as prié pour avoir ce que tu as aujourd’hui. » Moi, quand je me dis ça, ça me remet les deux pieds sur terre. Je suis exactement où j’ai rêvé d’être toute ma vie et c’est moi qui a créé ça. Personne d’autre. J’ai de quoi être fière.

À ne pas oublier ni à prendre pour acquis.

Pour acheter « Carnets de fuite » en pré-vente et recevoir une copie dédicacée par moi, rendez-vous sur la boutique de Soberlab, en plus vous allez recevoir un petit porte-clé métallique! CarnetsDeFuite_1080x10803

 

 

 

ENVIE DE PARTICIPER A L'EXPÉRIENCE SOBERLAB?

INSCRIVEZ-VOUS!

%d blogueurs aiment cette page :