Les lois de la physique et notre corps

Texte par John P. Sader MD, certifié ASAM, Diplomate-ABAM

Nous, les êtres humains, comme les animaux, ne pouvons échapper au fait que nous habitons un corps composé de matière physique. Les lois de la physique doivent donc s’appliquer à notre substance matérielle.

À ce corps matériel s’ajoute toutefois une facette supplémentaire : une facette existentielle-spirituelle. Celle-ci est en relation avec la facette physique et, ensemble, elles composent notre être.

Nos muscles ne se renforcissent pas en se reposant (même si parfois une période de récupération s’impose) mais plutôt en confrontant activement une résistance. En somme, lever des poids ou forcer contre une résistance fait en sorte que les muscles se développent. Il est important de réaliser que la force résultante est fonction de l’énergie investie et non pas le résultat de cet effort ou le travail dans le sens de la physique mécanique.

Ainsi, si nous forçons nos muscles contre un poids impossible à mobiliser, nous allons développer nos muscles quand même! En fait, l’énergie investie sera, par les lois de la physique, retournée vers nous à 100% car aucune énergie fût transférée étant donné que le poids n’a jamais bougé.

L’énergie se retrouve donc transféré en matière à travers un processus stimulant la formation des muscles.

Assez près de la formule d’Einstein; E = mc2!

Lorsqu’on y porte attention, elle dit que l’énergie et la matière sont équivalentes mais voyageant à des vitesses différentes !

Alors qu’en est-il pour les valeurs morales?

Le Courage, pour les Grecques et les Romains, faisait partie de la recette pour une solide fondation des autres valeurs de base.

Le mot valeur décortiqué devient val-eur.

`Eur`en grecque signifie `Être` et `Val` est le préfixe latin qui veut dire `Force`.

Val-er (comme dans valériane –  une tisane calmante) signifie `Calme`.

Val-or signifie `Courage`.

On peut donc extrapoler que pour ces civilisations anciennes, les valeurs de base de toute importance étaient donc le Calme et le Courage (Force).

Tout comme, lors de la construction d’une bâtisse dans l’antiquité, la fondation sur laquelle on visait à déposer des colonnes devait être calme et plat, fort et substantiel.

Sur cette dalle de fondation, d’autres valeurs qui en dépendent, se reposeront ; tel l’Amour, la Générosité, la Bonté, l’Honnêteté et l’Humilité pour en nommer que celles-là.

Ces valeurs de deuxième ordre dépendent de la présence du Calme et du Courage.

Or le Courage de notre Être, comme la Force dans nos muscles, ne se crée pas sans résistance.

Quelle résistance ?

Celle du poids de nos peurs!

Je m’arrête tout de suite pour ouvrir une parenthèse ; les personnes habitées par un excès de peurs, générales ou spécifiques, NE SONT PAS LÂCHES. Ils sont souvent très braves dans plusieurs sphères de leur vie. Par contre, souvent on trouve qu’elles sont habitées par certaines peurs devant lesquelles elles se sentent paralysées.

Dans le monde moderne dans lequelle plusieurs furent blessés par d’autres personnes, c’est la peur de l’attachement et de l’engagement qui naissent de la peur profonde de la séparation et l’abandon. Sans attachement profond, plusieurs espèrent éviter la blessure éventuelle du détachement. C’est la recette pour devenir malheureux.

Donc, au niveau existentiel-spirituel, le poids des peurs diffère d’une personne à une autre.

Ça peut exiger beaucoup de courage pour une personne de faire face à une situation précise lorsqu’une autre ne sera pas intimidé du tout.

Au niveau existentiel donc, la même situation peut représenter un poids différent selon la personne qui doit y faire face !

Alors se pourrait-il que la loi de conservation de l’énergie s’applique aux dimensions existentielles et spirituelles aussi ?

Je le crois !

Reprenons notre exemple ; si notre individu qui a peur de chanter en public arrive à trouver le courage pour affronter sa peur mais se fait recevoir avec des tomates lorsqu’il chante sa chanson, n’a-t-il pas été courageux quand même?

OUI!!

Il y a là une certaine magie de la mise-en-valeur des valeurs – leur apparition n’exige qu’on essaie de les mettre en valeur et non pas qu’on réussisse!

Si vous aimez quelqu’un, votre amour restera même si l’autre ne vous aime pas!

Si vous êtes généreux mais que ça tourne mal, vous avez été généreux quand même !

C’est comme ça pour toutes les valeurs d’Être.

Investir dans vos valeurs

Songez donc à investir dans vos valeurs d’Être.

À voir les opportunités que représentent la tempête, les peurs, les gens dans le besoin, les conflits, le mal, la position, les blessures, vos réussites et vos manquements comme étant les haltères avec lesquelles votre âme s’entrainera afin de se renforcir.

Tous vos efforts vous reviendront. C’est ainsi que fonctionne La Loi sur la Conservation de l’Énergie. Et tous ces efforts façonneront la solidité de votre Être, sa résilience et sa capacité de marcher avec le Bonheur sans redouter constamment une désintégration face aux heurts de la Vie.

Nous sommes après tout, des Êtres Humains.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ENVIE DE PARTICIPER A L'EXPÉRIENCE SOBERLAB?

INSCRIVEZ-VOUS!